Les bénévoles auront à travailler au profit d’une communauté villageoise pendant une période de 21 jours en se livrant aux activités telles que : le reboisement, l’enseignement, la fabrication d’objets d’arts (chantiers artistiques), la construction ou la rénovation d’un édifice public, l’assainissement d’une rivière etc. Ils seront campés dans une école ou dans un bâtiment réservé par la population accueillante ; ceci n’est pas souvent confortable. Néanmoins, des dispositions sont prises pour assurer un logement convenable aux bénévoles.
Les participants doivent se munir de vêtements de travail, de chaussures de travail, de gants, d’un sac de couchage, de moustiquaires, d’instruments de musique, de bloc-notes et préparer des recettes pratiques et des chansons.

Chaque bénévole doit se munir de sa carte d’inscription de son organisme de protection sociale, car la Mission des Jeunes ne prend pas en charge les frais médicaux personnels.

En ce qui concerne le travail sur le chantier, il débute le matin à 8 heures (locale ) après le petit déjeuners et finit généralement aux alentours de midi.
Les après-midi et les week-ends sont libres ; toutefois, les bénévoles peuvent organiser ensemble avec l’animateur divers activités culturelles. Au delà des conditions de participation, chaque bénévole doit obligatoirement respecter et faire respecter toutes les consignes de sécurité. Le respect total des structures traditionnelles, d’accueil, des tabous et interdit est attendu.