La MDJ ne compte pas se reposer sur ses acquis. Les membres, que ce soit les anciens comme les nouveaux, ne cessent de prendre des initiatives et ne se lassent jamais de créer de nouveaux projets. Elle vient d’accueillir ce mois d’avril des élèves d’une école d’ingénieurs française pour un projet dit « projet innov’acteur », concernant la culture d’ananas dans le village de Gbave.

1. Projets pour cet été

Cet été 2014, le chantier de construction du collège de Davedi continue, et la construction d’une éolienne est prévue pour alimenter le collège en électricité.Il y aura également du soutien scolaire à Davedi et à Koudassi.

2. Projets à long terme

a) Le projet de Microcrédit Solidaire
Un autre des grands projets de l’association pour 2014 est la mise en place d’une institution de microcrédit au sein de la MDJ. Ce projet est complexe et requiert une analyse profonde sur les enjeux de la microfinance. De fait, les membres de Mission des Jeunes travaillent sans relâche dans le but de créer une structure viable et efficace.
Au Togo, moins de 5% de la population détient un compte bancaire. En effet, les coûts d’ouverture et de gestion d’un compte sont trop élevés pour la majorité des Togolais, et la réticence des banques à prêter au plus pauvres a engendré un taux de forte exclusion bancaire. Aujourd’hui, le secteur de la microfinance est donc en pleine évolution. En effet, la microfinance permet à des personnes aujourd’hui jugées « non bancables » d’avoir accès à des services financiers, par l’intermédiaire de microcrédits alloués à la création ou au développement d’Activités Génératrices de Revenus (AGR), ainsi que par l’accès à des comptes d’épargne à faibles coûts.Les microcrédits sont principalement destinés aux femmes, aujourd’hui marginalisées dans la vie économique du pays. En les encourageant dans la gestion de leurs activités génératrices de revenus, les Instituts de Microfinance (IMF) contribuent au développement du pays. C’est pourquoi Mission des décidé de mettre en place le microcrédit au sein de sa structure.
Nous nous sommes d’ores et déjà renseignés auprès de plusieurs IMF (notamment l’IADES et SEBADERS), afin d’avoir davantage d’informations sur le microcrédit en général. Les responsables exécutifs de ces deux IMF nous ont donné de précieux conseils, et nous ont proposé d’accueillir certains de nos membres afin de les former au secteur du microcrédit.

b) La « maison de la MDJ »
À long terme, la MDJ compte également construire « La maison de la MDJ »: un véritable siège pour la structure avec différents bureaux, une ludothèque, et des logements. Ce siège permettrait ainsi d’abriter d’autres associations, et de proposer des chambres pour l’accueil des bénévoles mais aussi des étrangers en séjour au Togo (sous une forme d’auberge de jeunesse). Actuellement, la MDJ est en pleine recherche de financement pour ce projet, qui lui tient véritablement à cœur.

c) Acquisition d’un minibus
Autre projet essentiel au développement de l’association: doter la MDJ d’un bus, d’une quinzaine de places, dans le but de l’utiliser pour les déplacements internes à l’ONG (trajets des bénévoles sur les camps chantiers et pour leurs excursions, déplacements dans les villages où seront mis en place les microcrédits, déplacements pour la prospection et le suivi des projets…). En effet, le coût du transport représente 32% des frais payés par les bénévoles durant leurs interventions sur les camps chantiers, et 36% du budget annuel de la MDJ. Avec l’acquisition d’un bus, ces frais se verraient considérablement diminués.
De plus, le deuxième objectif de ce projet serait de louer le bus à d’autres associations, ce qui engendrerait une ressource supplémentaire pour la MDJ. Enfin, cela créerait de l’emploi, puisque plusieurs chauffeurs de bus seraient nécessaires.

d) Ferme agropastorale
La création d’une ferme agropastorale à vocation pédagogique fait également partie des perspectives d’avenir de l’association. L’objectif serait de faire de l’élevage et de former les jeunes à l’élevage.

e) Renforcement des capacités des membres
La MDJ entend également renforcer davantage les capacités de ses membres en matière de gestion et d’entrepreneuriat; participation à des événements de volontariat, de solidarité nationale et internationale…

f) Initiation à L’informatique et vulgarisation d’internet
Il s’agit d’un projet démarré depuis 2012 à l’endroit des jeunes collégiens et lycéens du quartier Soviépé.
vulgarisé internet et permettre à ces enfants de se familiariser à l’ordinateur tels sont les principaux objectifs de ce projet.

La conclusion d’un Accord-Programme avec l’Etat Togolais permettrait donc à la structure de travailler davantage en partenariat avec l’Etat dans sa vision globale de développement. L’obtention d’éventuelles subventions permettrait à Mission des Jeunes une avancée significative dans la réalisation de ses projets et contribuerait à la réussite de l’activité de microcrédit. De plus, cet accord pourrait également permettre aux bénévoles étrangers qui participent aux chantiers d’obtenir un visa de <courtoisie, gratuit, ce qui constituerait un avantage non négligeable puisque ce type de visa encouragerait sans nul doute la venue de nouveaux volontaires.